Agathe – Formatrice au développement durable

Clément, 9 janvier 2020 -

Agathe, coworkeuse depuis janvier 2017

Parle nous de ton activité professionnelle en quelques mots

Je suis formatrice au développement durable dans l’enseignement supérieur, et accompagnatrice à la cohérence. Ces deux activités se rejoignent sur plein de points, mais dernièrement je me suis surtout concentrée sur la seconde partie. En 2018, j’ai réalisé le film “À la recherche de cohérence” : un documentaire auto-produit invitant chacun à se poser des questions sur son rapport au monde et sur ses valeurs pour contribuer à un monde meilleur.
En 2019, plusieurs projections ont été organisées en France : Aix-en-Provence, Marseille, Montpellier, Paris et Toulouse, mais également dans plusieurs festivals.
Aujourd’hui le film est accessible sur internet en VOD et téléchargement.
En complément, j’organise différents ateliers d’écriture et de recherche de cohérence pour les particuliers. Je propose notamment un atelier pour donner vie à ses valeurs.
Cette année, j’ai également lancé le concept des cartes postales cohérentes : j’envoie chaque mois une carte postale pendant 1 an ! Les cartes ont pour but de vous guider sur votre chemin de la cohérence : une anecdote, des citations inspirantes, des défis pour être mieux aligné·e.

Quel a été ton parcours pour arriver jusque là ?

J’ai passé un diplôme d’ingénieure généraliste avec filière environnement. C’est là bas que j’ai découvert la notion de développement durable.
Ensuite, j’ai creusé le sujet avec un DU en Education au développement durable pour devenir formatrice.
C’est un sujet à s’approprier pour le mettre en pratique, savoir quel impact on a envie d’avoir dans le monde, savoir quel est son rapport à soi même, aux autres et à la nature. Après cette réflexion je me suis lancée à mon compte dans la formation.

Sur quelles formations interviens tu ?

Il s’agit principalement d’écoles d’ingénieurs et d’écoles de management, tout cursus, spécialisées ou non dans l’environnement.
J’essaie de travailler avec les équipes pédagogiques afin que les cours de développement durable fassent sens avec le cursus et le programme en entier.
J’interviens auprès des étudiants mais également auprès de l’équipe pédagogique dans le cadre du développement de nouvelles compétences associées au développement durable comme l’esprit critique, la contextualisation et la capacité à se mettre à la place de l’autre. C’est une évolution pédagogique à prendre en compte pour les enjeux d’aujourd’hui et de demain.

Pourquoi as tu travaillé à Yelloworking ?

Je suis allée à Yelloworking au tout début pour ne pas rester seule lors du lancement de mon activité.
Aujourd’hui, je ne suis plus à Yelloworking mais je remarque encore mieux ses qualités.
Il y a un réel effort à Yelloworking de créer de la vie, de faciliter les rencontres et les interactions. Notamment via les événements comme le mardi pizza ou le petit déjeuner commun, que je n’ai pas systématiquement retrouvé dans les espaces de coworking d’autres villes.
Yelloworking, ce n’est pas uniquement des bureaux côte à côte sans interaction.
J’ai fait pas mal de rencontres professionnelles et amicales dont les partenariats continuent aujourd’hui (par exemple via Ttwigi pour les cartes postales cohérentes).
Également, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’à Yelloworking il y a toujours quelqu’un qui a la réponse à ta question dans la communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maison coworking aix en provence