Rebecca – traductrice et caviste

Clément, 9 juillet 2020 -

Rebecca, coworkeuse depuis l’ouverture de Yelloworking en octobre 2014

Parle nous de ton activité professionnelle en quelques mots

J’ai deux activités :

Quel a été ton parcours pour arriver jusque là ?

Je suis binationale et bilingue français anglais. Après un BAC S j’ai fait des études de commerce. Ensuite sur le monde du travail je me suis plutôt dirigée vers le e-commerce et le e-marketing.
L’indépendance m’a toujours attirée et j’ai donc décidé de monter ma boite dans le e-commerce. En parallèle de cela, ma mère est traductrice et de temps en temps elle me demandait de l’aide sur ses prestations. J’ai alors réalisé que l’indépendance que je voulais était à portée de main ! Et j’ai également réalisé que c’était intéressant de travailler pour la justice.
Au final, par rapport à la cave comme par rapport à entrepreneuriat en général : mon diplôme de commerce me sert tous les jours, et la partie connaissance de la langue je l’avais déjà ! Concernant la partie droit, j’ai une connaissance du droit de façon globale, mais je suis plus renseignée sur le code civil et pénal, important pour guider ou traduire vis à vis des anglophones en garde à vue.

Pourquoi travailles tu à Yelloworking ?

De manière générale, j’aime bien pouvoir voir les gens. Et j’aime également alterner travail à la maison / travail à Yelloworking : c’est la façon la plus optimale pour moi pour bosser !
Ce qui m’a le plus séduit à Yelloworking, ce sont les personnes, la communauté. Depuis la première semaine d’ouverture, à l’époque où l’espace était situé quartier Mazarin, je suis toujours venue par intermittence !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maison coworking aix en provence